Les projets pilotes

La ruelle de Pointe-Saint-Charles


Pourquoi une ruelle bleue-verte ?

 

  • Pour gérer les eaux de pluie de manière plus écologique : La rétention et l'infiltration de l'eau est favorisée par des aménagements comme des réservoirs de réutilisation, des jardins de pluie, des noues. cela réduit le volume envoyé à l'égout, contribuant à réduire des déversements polluants dans les cours d'eau.
  • Pour créer des espaces collectifs verts, fonctionnels et chaleureux : La ruelle est aménagée avec les voisins et selon leurs besoins. Elle favorise les rencontres, la détente, ainsi que les activités pédagogiques et récréatives. En plus d'être accueillante, elle atténue les effets d'îlot de chaleur et augmente la biodiversité urbaine.
  • Pour s'adapter aux changements climatiques : L'augmentation de l'intensité et de la fréquence des pluies combinée à l'imperméabilisation des surfaces en ville provoque une surverse des égouts. En résulte des inondations de surface et des refoulements dans les bâtiments. Une ruelle bleue-verte est une solution innovante à ce problème !

Les avantages d'une ruelle bleue-verte aux abords du Bâtiment 7

 

  • Rafraichir la ruelle durant l'été
  • Réduire les rejets de polluants dans les cours d'eau
  • Augmenter la faune et la flore
  • Permettre aux citoyens de s'impliquer dans l'aménagement et l'entretien de leur milieu de vie
  • Se doter d'espaces partagés pour le jeu, la détente et les rencontres
  • Réduire les inondations de surface et les refoulements d'égouts

La ruelle Turquoise


Vers une première ruelle bleue-verte dans Hochelaga-Maisonneuve

Depuis 2017, le Comité des Riverains de la ruelle Turquoise s'implique avec l'Alliance Ruelles bleue-verte pour développer un premier projet de ruelle bleue-verte dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Au nord, la ruelle Turquoise serait reliée au lien vert et à la piste cyclable de l'Antenne Longue-Pointe. Sur le site, des bassins recueilleraient l'eau de pluie pour qu'elle soit absorbée par le sol.


La ruelle Turquoise, c'est :

  • 6000 m² de surface de toits
  • 900 m² de surface perméable
  • 1680 m² végétalisés
  • Un potentiel de 9600 m² d'eaux pluviales détournées des égouts = 2,6 piscines olympiques